Comment utiliser la réalité augmentée / réalité virtuelle pour les sites web.

Ces dernières années, les concepteurs ont repoussé les limites des navigateurs web avec de nouvelles façons de raconter des histoires via les sites web. Des technologies comme WebGL, WebSockets et les API de rendu 3D comme three.js ont toutes aidé les créateurs numériques à repenser le comportement d’une page web traditionnelle. Les sites web ne doivent plus être une série de pages statiques défilantes reliées par des hyperliens ! Ils peuvent cependant être des terrains de jeu interactifs qui plongent leurs utilisateurs respectifs dans l’action. La réalité virtuelle et la réalité augmentée, technologies émergentes dont on parle le plus avec les hologrammes, encouragent désormais les concepteurs et les créateurs de contenu à les rendre disponible dans les utilisations du quotidien.

De nouveaux outils, des débits Internet plus rapides et la compatibilité des navigateurs web modernes ont rendu la conception d’expériences de VR et de AR sur le web plus accessibles que jamais. Mais ces nouveaux médias, apportent leur lot de défis, risques et modèles que les concepteurs doivent adapter pour créer des expériences transparentes et intuitives.

Définir un objectif

Bien que la VR (réalité virtuelle) et l’AR (réalité augmentée) aient été les plus populaires jusqu’à présent dans le domaine des applications et des jeux mobiles, les expériences sur le web peinent à suivre. Avant de concevoir une expérience de VR ou d’AR sur le web, il est important de définir son objectif. Comme pour la conception d’une page d’accueil ou d’un site e-commerce, il faut déterminer les actions que vous souhaitez que l’utilisateur entreprenne et la façon dont cette technologie l’aidera à atteindre ces objectifs. La réalité virtuelle est excellente pour introduire de nouvelles expériences narratives grâce à l’utilisation de vidéos à 360º et d’environnements immersifs. Le magazine Emergence utilise une expérience VR sur le Web comme base de son article de couverture “Sanctuaire du silence“. Avec elle, ils montrent comment le parc national d’Olympie est l’un des endroits les plus calmes et les plus sereins d’Amérique du Nord. Cette utilisation de la VR capte l’utilisateur et permet de transmettre le message principal d’une manière immersive.

“Sanctuaire du silence, expérience VR 360°”

La réalité augmentée, quand à elle, offre aux utilisateurs de nouveaux moyens d’interagir avec les produits et les objets physiques de leur foyer par exemple. Elle peut également mettre en valeur les caractéristiques uniques de ces objets de manière intéressante. La dernière intégration de Shopify avec 3D Warehouse permet aux utilisateurs de visualiser des rendus 3D de produits et de les placer dans des espaces réels via ARKit. InstantPot, un autocuiseur programmable, permet aux clients potentiels de voir à quoi ressemble le produit dans leur cuisine avant de s’engager à l’acheter. Cette utilisation de l’AR permet de donner aux clients la confiance nécessaire pour faire un achat en toute connaissance de cause.

“Autocuiseur en réalité augmentée”

réalité virtuelle et réalité augmentée : Un MIX de plusieurs médias

Lorsqu’ils conçoivent pour la réalité virtuelle et la réalité augmentée, les agences telles que nous doivent combiner de façon transparente de multiples formes de communication afin de créer une expérience cohérente. La vidéo, la musique, le copywriting et la modélisation 3D sont quelques-uns des nombreux supports qui peuvent habiter une expérience pour la rendre vraiment immersive.

Pour soutenir sa campagne pour le Super Bowl 2018, Pepsi a créé une expérience immersive de VR sur le web qui intègre vidéo, modèles de voitures en 3D, musique et même une affiche de Cindy Crawford pour montrer les moments emblématiques de l’histoire de la marque. Cette expérience, intitulée Pepsi Go Back, saute entre ces différents supports de façon à soutenir l’histoire et l’impact culturel de la marque.

“Expérience Pepsi VR”

Etant donné que l’AR introduit des modèles interactifs dans des espaces réels, cela implique des axes de conception uniques. Deux des plus importantes, sont à la fois les “considérations environnementales” et les “affordances visuelles”. Les utilisateurs doivent être conscients de l’espace visuel nécessaire pour interagir avec un objet généré par la réalité augmentée et doivent également savoir avec quel objet ils peuvent interagir. Selon les spécialistes de l’UX (User experience, expérience utilisateur) : des indices visuels comme un texte d’instruction ou des animations de personnages peuvent inciter les utilisateurs à se déplacer dans leur espace physique. De la même façon, les objets 3D devraient “se distinguer en tant que composants interactifs” afin de ne pas semer la confusion chez les utilisateurs.

Stilla Studio est une agence 3D dédiée à la création de contenus en réalité augmentée, réalité virtuelle, mais aussi d’hologrammes et de mapping vidéo.

Privacy Preferences
When you visit our website, it may store information through your browser from specific services, usually in form of cookies. Here you can change your privacy preferences. Please note that blocking some types of cookies may impact your experience on our website and the services we offer.